Entre présence au bureau et télétravail, un nouvel équilibre est à inventer

Partager l'article

La crise sanitaire du Covid-19 qui a marqué le premier semestre de l’année 2020 – et continue d’impacter nos vies quotidiennes – a profondément changé le rapport que nous entretenons tous avec les espaces de travail et leur organisation. Le télétravail est devenu la norme pour de nombreuses entreprises, contraintes de fermer leurs bureaux pendant le confinement. De nouvelles façons de collaborer, hier embryonnaires, se sont généralisées. La visioconférence est devenue reine. Conseiller et concepteur d’espaces de travail, Cléram est à vos côtés pour vous aider à repenser vos modèles d’occupation et vous inscrire dans « l’après » Covid-19, en écoutant les motivations nouvelles des utilisateurs.

Revenir au bureau ou ne pas revenir au bureau ? Telle est la question !

Du 17 mars au 11 mai 2020, l’interdiction de déplacement mise en place (le confinement) a chamboulé nos vies. Soudain, il a fallu faire face aux impératifs de la garde d’enfants – à cause de la fermeture des écoles – et parfois même s’improviser maître ou maîtresse d’école pour les leçons. Il a aussi fallu trouver de la place pour travailler à distance, lorsque cela était possible, et assurer une continuité. Dans ce contexte qui semble anxiogène, avec en parallèle les nouvelles liées à l’épidémie qui occupaient tout l’espace médiatique, de nouvelles habitudes sont apparues.

Le confinement a pour certains été une aubaine, une pause loin des bureaux en « flex-office » sans place attitrée. Là, dans le confort de sa maison ou de son appartement, il était possible de se réapproprier l’espace. Une atmosphère plus personnelle et agréable. Le confinement a aussi sonné un répit en ce qui concerne le temps passé dans les transports en commun. Sans se déplacer, pas de trajet les uns sur les autres, dans une ligne de métro, avec la peur des microbes. C’est un nouveau rythme que beaucoup ont adopté, avec la possibilité de dormir plus longtemps le matin.

Enfin, avec des règles strictes de déplacement, nombreux sont ceux qui ont redécouvert leur quartier. Loin de certains plateaux open-space et des quartiers d’affaires, il était possible de sortir et de goûter de manière plus intense à la richesse de proximité.

amenagement-bureau-flexoffice-teletravail-covid-19

Rendez-moi mon bureau !

Attention au constat trop idyllique. Le confinement a aussi eu parfois une incidence négative. A distance, l’impression que les supérieurs hiérarchiques sont absents peut être forte. Le lien se délie, l’unité se déconstruit. Loin des collègues, on peut aussi s’isoler – dans son travail comme dans sa vie privée – et ne plus avoir l’écoute attentive nécessaire. Les effets psychologiques du confinement vont sans doute apparaitre progressivement, ils sont bien réels.

Ainsi, le « retour au bureau » n’est pas vécu par tous de la même manière. Il y a ceux qui ont envie de prolonger l’expérience du travail à distance. Il y a ceux qui ne disent pas non au retour. Et il y a la tentation d’associer les avantages de chaque mode de travail.

Un mix est à trouver. L’adoption massive du télétravail – si elle se confirme – va il est évident chambouler le marché de l’immobilier de bureaux et pousser à la mutation des espaces déjà existants !

Mais l’espace ne peut pas tout. C’est aussi la culture de l’entreprise qui va évoluer. Le bureau de demain sera adapté à une rotation accrue du personnel, à une plus grande flexibilité, et va devenir un lieu de rencontres et de partage pour les individus d’une même organisation.

La nécessaire mutation des espaces de travail

Les locaux de votre entreprise ne sont pas condamnés. Il est vain de partir dans une chasse aux mètres carrés superflus. Il faut plutôt repartir d’une feuille blanche et se demander comment les espaces vont, dès maintenant, accompagner les changements en cours.

La rupture subie entre les espaces et leur organisation doit être le point de départ d’une réflexion globale pour repenser les modèles d’occupation. Une réflexion de fond va devoir être lancée pour répondre à des questions qui ont reçu avec le Covid-19 un nouvel éclairage.

  • Votre espace disponible est-il utilisé de manière efficiente ?
  • Avec les vocations nouvelles pour le télétravail, de quelle capacité avez-vous besoin en présentiel ?
  • Quelle mixité d’espaces proposer pour adapter vos locaux aux nouvelles attentes ?
  • Quels services et expériences proposer de manière physique ?

La question centrale à laquelle les autres interrogations vont permettre d’apporter une réponse est simple : demain, qu’est-ce qu’un immeuble de bureau offrira de plus qu’un espace de travail à la maison ? Une création de valeur est indispensable. 

Chez Cléram, nous avons la conviction que le présentiel est et restera un vecteur essentiel pour conserver les communautés de collaborateurs et créer une émulation nécessaire au projet d’entreprise. Le télétravail, ou le travail dans un tiers-lieu, va parfois devenir la norme, et parfois venir compléter l’éventail de solutions. Lancez-vous dès aujourd’hui dans une refonte de votre approche en nous sollicitant.

Livre Blanc N°1

Tendances de l'aménagement de bureaux 2022

L’aménagement des espaces de bureaux n’a jamais été aussi d'actualité. L’immobilier de bureau s’interroge sur son avenir. 

Quel modèle d’espace de travail sera capable de répondre aux  nouveaux enjeux de demain ?

Dans ce guide, découvrez  :

  • Comment les grandes tendances de l’aménagement et le travail hybride dessineront le futur de l’entreprise de demain,
  • Comment créer votre bureau idéal, 
  • Les erreurs à éviter pour réussir votre aménagement intérieur. 
Livre Blanc NH VF- couverture
Vers un avenir hybride
Je télécharge
Abonnez-vous à notre Newsletter !

Ne ratez rien de notre actualité

3-1
Keep in touch !
}