Pour une nature au bureau: “La conception biophilique”

Partager l'article

La nature au bureau, une conception architecturale favorisant une reconnexion avec notre environnement naturel, c’est possible. La biophilie vise à intégrer des éléments naturels – ou des éléments qui évoquent la nature – dans l’aménagement des bureaux. C’est dès lors une quête qui s’inscrit dans le contexte actuel de recherche d’un environnement plus sain. Un environnement apte à stimuler la productivité et la santé physique.

Les principes de la conception biophilique sont au nombre de 14. Lisez à ce sujet “14 Patterns of Biophilic Design, publié par Terrapin Bright Green. L’idée est d’inviter la nature dans l’espace par la végétalisation accrue, la lumière et l’eau. Cette conception vise aussi à faire émerger les analogies naturelles, c’est-à-dire tout ce qui peut « évoquer la nature » avec un choix de couleurs ou de formes précis. Enfin, cette vision de l’espace repose aussi sur une configuration du lieu s’assimilant à un environnement naturel.

D’abord, l’installation de murs végétaux au lieu de cloisons fades et l’incorporation d’un éclairage adapté au cycles lumineux au fil de la journée sont des pistes. Au-delà, et plus largement, un bureau plus accueillant qui soit également durable sur le plan environnemental. On prend le pari ?

 

La technologie, levier puissant d’une santé « connectée »

Afin de réduire les risques de transmission de maladies, l’aménagement d’espaces va devoir évoluer et éliminer autant que possible les points de contact communs inutiles. Interrupteurs sans contact, appel d’ascenseur par smartphone, portes avec détection d’un signe de la main. Toutes ces solutions techniques existent déjà, basées très souvent sur des capteurs et de la connectivité. Atténuer la transmission virale passe par cette adaptation du bâtiment à la chaîne de contamination.

D’autres points de contact peuvent être éliminés en réimaginant les espaces.

  • D’abord, un plan de circulation élaboré selon les usages ;
  • Ensuite, plusieurs parties mieux scindées ;
  • Enfin, des cheminements établis en fonction des besoins.

On le comprend, des idées neuves sont à trouver pour renverser la conception traditionnelle. Le COVID-19 nous a catapultés cinq à dix ans dans le futur, en poussant dès à présent à l’adoption de nouvelles technologies. Mais il faut mener un projet plus vaste qu’une simple digitalisation de la stratégie de l’entreprise. Il faut une digitalisation de l’exploitation des bâtiments et une amélioration de la maîtrise du numérique par les usagers.

Un design plus biophilique, flexible et évolutif au bureau

Le passage à un modèle hybride qui mixe travail à domicile et travail en présentiel au bureau est désormais inéluctable. Il faut dès lors s’attendre à voir un volume de mètres carrés dédié aux espaces de collaboration plus important, et des espaces réservés aux postes de travail individuels réduits. Laissons en conséquence les bureaux devenir des espaces de travail en équipe, des espaces vivants.

De fait, le confinement et les mesures de télétravail généralisées dans de nombreuses entreprises en 2020 ont fait basculer le ressenti de nombreux collaborateurs :

  • D’une part, celles et ceux qui sont parvenus à effectuer leurs missions chez eux dans des conditions idéales pendant la durée de la pandémie ne vont pas accepter de retourner au bureau à plein temps sans raison valable ;
  • D’autre part, les collaborateurs qui ont éprouvé des difficultés avec le télétravail peuvent avoir une vision nouvelle. Notamment des envies personnelles de changement (déménagement, achat ou location d’un logement plus grand) et des envies professionnelles d’évolution. Le bureau traditionnel ne pourra donc pas redevenir la norme.

Acte égard, la sécurité, l’appartenance et l’autonomie sont trois des principaux moteurs du sentiment de « bien-être » au travail. Trois éléments largement mis à mal et questionnés pendant cette année 2020. Trois données que les entreprises vont devoir revaloriser, en faisant des choix parfois radicaux pour l’aménagement de leurs bureaux. Une chose est sûre : l’attentisme ne sera pas récompensé.

L’aménagement d’un bureau naturel comme investissement pour demain

Les entreprises qui ne favorisent pas les nouvelles formes de travail et qui n’intègrent pas les nouvelles solutions de l’aménagement de l’espace seront les grandes perdantes demain. Car, les employés actuels comme les futurs collaborateurs ont fait évoluer leurs envies, et veulent par ailleurs une prise en compte des nouvelles règles sanitaires.

Dans un environnement de travail bouleversé par la pandémie, les propriétaires fonciers et gestionnaires ou exploitants du parc immobilier doivent rester vigilants et attentifs aux retours des usagers.

La communication doit de ce fait plus que jamais être simple pour adapter toujours les espaces de bureaux aux usages nouveaux. Réaménagement, redistribution, réduction des espaces ou agrandissement, le changement nécessaire peut prendre des formes très différentes d’une entreprise à l’autre. C’est pour cela que, en qualité d’experts de l’aménagement d’espaces, Cléram se doit d’associer à l’écoute des besoins une approche nouvelle. Encore plus avant-gardiste et créative. Mais des solutions, nous en avons.

Réinvestir dans le bureau, une stratégie gagnante “La conception biophilique” 

C’est le cas avec la « réutilisation adaptative ». Plus précisément,  elle permet de réduire les coûts d’acquisition et de faire des économies importantes sur les projets de réaménagement. En effet, ce concept consiste à réhabiliter des bâtiments existants plutôt que de détruire et bâtir de zéro. Une approche qui retrouve un engouement marqué.

La réutilisation adaptative offre souvent une stratégie complémentaire à la création neuve classique, et fait partie des leviers actionnables dans le contexte sanitaire que nous traversons.

Les investisseurs savent qu’il faut des réponses aux besoins rapides d’aujourd’hui, mais également prévoir la demande de demain. L’immobilier commercial pourrait ne plus jamais être le même. (Bien) aménager les bureaux est donc un investissement clé. Un effort indispensable pour pérenniser le patrimoine et le rendre toujours plus valorisé.

Dans cette nouvelle réalité que nous partageons tous, les entreprises ne peuvent espérer se transformer avec succès au-delà de la crise si elles ne le font pas d’une manière qui témoigne de leur humanité profonde. Un programme de transformation centré sur les personnes constitue à cet égard un facteur clé de réussite. Non seulement pendant la période de reprise actuelle, mais aussi dans la situation post-COVID que nous appelons tous de nos vœux. En conclusion, nos vies professionnelles de demain se dessinent aujourd’hui.

Livre Blanc N°1

Tendances de l'aménagement de bureaux 2022

L’aménagement des espaces de bureaux n’a jamais été aussi d'actualité. L’immobilier de bureau s’interroge sur son avenir. 

Quel modèle d’espace de travail sera capable de répondre aux  nouveaux enjeux de demain ?

Dans ce guide, découvrez  :

  • Comment les grandes tendances de l’aménagement et le travail hybride dessineront le futur de l’entreprise de demain,
  • Comment créer votre bureau idéal, 
  • Les erreurs à éviter pour réussir votre aménagement intérieur. 
Livre Blanc NH VF- couverture
Vers un avenir hybride
Je télécharge
Abonnez-vous à notre Newsletter !

Ne ratez rien de notre actualité

3-1
Keep in touch !
}